Femmes aux couronnes de fleurs

M’inspirant de photographies érotiques de la fin du XIXème-début Xxème siècles (notamment de celles du photographe Jean Agélou), je reprends la pose, puis modifie l’environnement, les visages, les vêtements s’il y en a, afin de livrer une interprétation personnelle de l’image. Rendre hommage, s’inspirer de pour mieux livrer un message qui me soit propre, redonner vie à des images parfois désuètes, oubliées voire juste consommées, je souhaite par cette démarche m’inscrire dans une représentation du corps et jouer justement de ses codes de représentation. Images essentiellement à caractère érotique à l’origine, le fait de passer par la gravure, me permet une certaine mise à distance par rapport au modèle et génère un processus de création différent de celui de la photographie.
25.5 x 42
12
Linocut