La Rhodia I

La série de gravures "La Rhodia" poursuit mes travaux sur "les Abandonnés" qui mettent en scène des constructions humaines contemporaines, que je trouve admirables et imposantes, à la fois récentes et pourtant déjà anciennes et amenées à disparaître. "La Rhodia" ou "Rhodiaceta" était une ancienne usine Besançon (France) en activité de 1952 à 1981, année de sa fermeture. Après 36 ans d'abandon, les travaux de démolition ont débuté en 2017. Les gravures de cette série montrent le site industriel avec une extrême précision, à différents niveau de destruction. En effet, il ne laissera peut-être que ces gravures, comme unique trace de son existence. Au dessus des bâtiments, plane dans un ciel aux couleurs intenses ce que j'appelle usuellement une "image fantôme": il s'agit en quelque sorte d'une représentation de l’âme du sujet, d'un indicateur de sa disparition imminente. Le ciel, immense, aux teintes remarquables de "cuivre oxydé" évoque lui aussi la fuite du temps. Enfin, comme dans la plupart de mes travaux sur ce thème, la série montre un ou des détails ancrés dans le présent, presque des anachronismes, qui rappellent au spectateur que le vestige qu'il regarde était toujours présent encore très récemment. La Rhodiaceta a été complètement détruite début 2019. Aujourd'hui, un parc la remplace.
41.5 cm x 64 cm
20
Etching
Xylography