embuscade

Dans les œuvres récentes qu’elle présente ici (trois eaux-fortes combinées ou non avec de l’aquatinte, une pointe sèche et trois manières noire), les formes, fréquemment longilignes, s’étirent, se brisent, se chevauchent, se tordent, s’enchevêtrent, se fuient, se croisent, se démêlent. De leurs accidents naissent des passerelles incertaines, des barrières douteuses, des hampes risquées, des cavités énigmatiques, des repaires douteux, des trouées aveugles, des rampes exposées, des galbes traîtreusement lisses. Ces espaces et structures peuvent esquisser de plausibles voies, de précaires cheminements ou des pistes interdites. Le jeu raffiné des ombres et lumières tout comme la variété des textures confèrent aux volumes agencés une présence agissante.
28,5cmx53,5cm papier: 50cmx65cm
25
Taille douce